BAZIE ET LA NYMPHOMANE ( 1 ère partie)

 

Bazié est un personnage atypique qui a l’art de se mettre dans des situations complexes. Mais heureusement pour lui, il parvient toujours à se sortir au grand soulagement de tous nos lecteurs. Cette semaine Bazié a fait la rencontre d’une jeune dame de laquelle il s’est épris. Cette jeune dame à un appétit sexuel qui ne dit pas son nom mais Bazié s’emploie à trouver comment la satisfaire…

 

Les femmes, Bazié pensait les connaître, il en avait connu des noirs, des jaunes, des rouges des laides, des jolies, des gentilles, des méchantes, des rousses, des brunes, des femmes de toutes sortes, des femmes de tout calibre mais pas une comme Matou.   Matou était inégalable dans l’art du lit. Matou ne se rassasiait jamais et si cela ne tenait qu’à elle Bazié n’irait pas au travaille, elle le préférait vautrer dans ses pagnes. Bazié s’était donné comme challenge de satisfaire Matou.

Mais comment Bazié avait rencontré Matou? C’était toute une histoire. Matou avait été donné en Mariage à un vieillard à l’âge de 16 ans parce que son père voulait éviter qu’elle lui ramène un enfant à la maison comme ses sœurs aînés. Matou n’avait pas osé désobéir à son père, elle avait rejoint son mari. Matou était une coépouse exemplaire. Elle respectait tout le monde seulement mais elle avait un petit défaut. Son défaut, elle aimait beaucoup les parties de jambes en l’air et cela le vieillard ne pouvait supporter. Au tout début du mariage le vieillard avait apprécié l’appétit sexuel de Matou, cela lui rappelait ses escapades de jeunesse. Ah mais le temps passé ne revient plus. Voilà le vieillard en avait assez. Matou faisait appeler le vieillard chaque fois que l’envie de faire un tour au septième ciel lui prenait. Elle le cherchait quand il était parmi ses pairs même quand il était au champ. Un beau jour le vieillard décida de répudier Matou prétextant que ‘’ cette petite fille là voulait sa mort’’ sans plus d’explication. C’est ainsi que Matou avait quitté son premier homme à 16 ans. Elle cherchait donc un autre homme pour satisfaire sa libido extraordinaire.

C’est au cours d’une causerie dans un point de vente de Koutoukou (une boisson forte qu’on trouve dans les cabarets en Côte d’Ivoire) endroit dont Bazié était un habitué   qu’il rencontra Matou venu aussi prendre un verre de koutoukou. Elle écouta Bazié vanter ses prouesses au lit. Toute chose qui intéressa Matou.

Le même soir Matou avait déménagé chez Bazié qui était jusque là célibataire. Matou ne ratait aucune occasion de faire Bagatelle. Le matin avant le réveil bagatelle, A midi avant la sieste bagatelle, Le soir avant de dormir bagatelle, pendant la nuit bagatelle. Bazié maigrissait à vu d’œil et Matou prenait des formes et des allures, elle brillait comme une mangue trempée dans de l’huile. Pour gérer cette situation Bazié avait trouvé une solution miracle. Celle qui allait calmer Matou…A suivre.

 

SORO Tchelina

Un commentaire